PUB
PUB

Monganga na Biso: Des Consultations gratuites pour les enfants

Ils sont tous jeunes médecins congolais réunis autour du projet Monganga na Biso initié par le Dr Emmanuel EPENGE. L’activité principale de ce projet consiste à faire bénéficier des consultations gratuites aux enfants de moins de 13 ans et la vaccination contre la rougeole.

Au total, six pédiatres, quatre médecins généralistes, trois infirmiers sans oublier deux secrétaires qui se sont joints à l’équipe qui a procédé ce 28 décembre 2019 aux consultations gratuites et vaccination des enfants contre la rougeole.
Pour cette activité, le lieu choisi était le centre des aveugles à Mont-Ngafula. Au moins 100 enfants étaient attendus selon les organisateurs de ces consultations. Mais au final, plusieurs familles ont pris d’assaut le centre avec leurs enfants dont le nombre à dépassé largement les estimations des jeunes médecins.

Au micro de www.monganga.info, Elie KAPALA membre de la plateforme Congo Médica, a indiqué que cette activité n’était pas la première pour les jeunes médecins : « Bien-sûr qu’on a souvent organisé des activités pareilles. Mais celle-ci a une particularité, c’est l’adhésion du public. L’absence des médias nous a souvent fait reculer car nos activités sont souvent méconnues du grand public, a-t-il soutenu « .

Monganga na Biso s’est révélé comme un projet qui sauve des vies humaines en temps réel. Exécuté par les jeunes médecins, le projet est soutenu par plusieurs parents interrogés sur place à Mont-Ngafula qui ont fait participer leurs enfants aux consultations gratuites et à la vaccination contre la rougeole. Les consultés ont reçu des orientations venant des médecins selon le type de pathologie détectée.

Pour Dorcas MUTEBA l’unique femme dans l’équipe qui exécute ce projet qualité de fabuleux par les bénéficiaires, il était question d’apporter de l’aide aux enfants sans attendre rien en retour. Elle par ailleurs indiqué que ces consultations gratuites ont lieu grâce aux cotisations financière de jeunes médecins. L’espoir d’avoir des partenaires s’exprime et se partage largement entre les jeunes médecins qui croient que les gens de bonne volonté et les organismes internationaux pourront se joindre à eux pour les autres projets.

Christelle KABANDA et Gédéon KAHENA.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *