PUB
PUB

Santé: Le soutien du ministère de la santé à BIO-Pharm

C’est en date de ce mardi 12 novembre que le Secrétaire Général au Ministère de la Santé publique, Sylvain Yuma Ramazani, a reçu des mains du médecin-directeur de l’hôpital Bio-Pharm, le Dr Mudogo Samba, le cahier de charge du personnel de cet hôpital situé au n°163 de l’avenue Kato, dans la commune de Kinshasa.

Le secrétaire général de la santé avec le comité directeur de BIO-Pharm

Pour le responsable de cet établissement clinique, Bio-Pharm évolue sous une convention avec le gouvernement congolais. Cependant, le médecin-directeur a relevé le problème de la mécanisation du personnel qui existe depuis la création de cette structure. Il invite donc le gouvernement à prendre en considération l’application de cette convention car le contraire handicap cette institution sanitaire.

En outre, le Dr Mudogo Samba a souligné que si dans le budget 2020, Bio-Pharm est considéré à juste titre, cela pourra permettre un accès aux soins de santé de qualité de la population riveraine.

Après avoir effectué une visite guidée des deux sites composant Bio-Pharm, le Secrétaire général à la Santé n’a pas manqué de féliciter l’initiateur du projet, Norbert Basengezi Katintima qui met un accent particulier sur un personnel jeune et qualifié favorisant ainsi travail de qualité, et entre ipso facto dans la vision du chef de l’État qui prône la prise en charge de soins de santé de base.

Dans son propos, Norbert Basengezi Katintima a évoqué le déficit matériel auquel fait face cet hôpital, avec l’usure de plusieurs machines notamment l’appareil aidant dans la mammographie, sans lequel plusieurs femmes seront peinées.

Le representant du Ministère de la Santé a promis l’accompagnement de son Ministère et du Gouvernement en général, tout en précisant que c’est depuis 2015 qu’il y a ce partenariat avec le ministère de la santé. En voyant la qualité des infrastructures quatre ans après, il appert que la volonté de faire mieux y est.

Nul n’est sans ignorer que le Président de la République a lancé une vision importante fondé notamment sur la couverture sanitaire universelle dont le premier pilier reste la disponibilité de l’offre. Et qui dit offre, sous-entend la présence des structures adéquates.

Toutefois, le Secrétaire général à la Santé n’a pas manqué de confirmer que Bio-Pharm est une structure intégrée dans la zone de santé et comme Representant du Gouvernement, Sylvain Yuma Ramazani a reconnu l’obligation d’accompagner cette structure sanitaire.

Voilà pourquoi au nom du Ministre de la santé, il est venu s’enquérir des avancées en terme d’extension et surtout, de s’imprégner de la contribution de Bio-Pharm à la vision du Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi.

Par ailleurs, la situation constatée sur le plan de la réception des malades et leur traitement, toute catégorie confondue, est un signal fort qui montre qu’il y a un excellent travail effectué et, bien que Bio-Pharm soit un hôpital provincial, ce dernier regorge des potentialités qui va au delà de ses dimensions.

sakola.info

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *