PUB
PUB

EBOLA: Revue à mi-parcours du SRP4 de la MVE dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu et de l’Ituri

Le ministre de la Santé, le Dr Eteni Longondo, a lancé mardi l’atelier sur la Revue opérationnelle de la stratégie intégrée de la riposte contre la Maladie à virus Ebola (MVE) dans les provinces du Nord et Sud-Kivu et  de l’Ituri (SRP4) .

 Après  14 mois d’épidémie,  plus dans une réponse d’urgence classique. Chaque intervention doit renforcer les systèmes de santé post-Ebola ;

Un des résultats attendus dans cet atelier est la révision du SRP4 en SRP4.1 se focalisant dans un premier temps sur l’élimination de l’épidémie et d’autre part, sur l’intégration des interventions d’une  stratégie de stabilisation et de capitalisation dans les zones de santé, où l’épidémie a été combattue et dans les autres zones à risques », a déclaré le ministre de la Santé ;

Il a, à cet effet, recommandé aux partenaires technique d’offrir un encadrement des acteurs provinciaux et nationaux et non de se substituer à ceux-ci afin de permettre le renforcement des capacités des ressources humaines et pérenniser la lutte ;

– « Les enjeux de la Maladie à virus Ebola, vont au-délà de la RDC. L’Afrique et le monde ont les yeux fixés sur la RDC quant à la suite à donner à la gestion de cette 10ème épidémie », a dit le Dr Eteni, rappelant que la récente réunion ministérielle organisée à Goma le 21 octobre 2019 témoigne d’une intégration africaine dans la lutte contre Ebola  et aussi contre sa propagation dans d’autres pays ;

– « Notre riposte se base sur les évidences scientifiques et sur l’amélioration et la qualité de nos interventions. Les résultats sont là, mais nous devons être vigilants pour atteindre le zéro cas de la Maladie à virus Ebola en renforçant la surveillance, l’engagement communautaire et la sécurité », a confirmé le secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte à l’épidémie à la Maladie à virus Ebola, le Prof Jean-Jacques Muyembe Ntamfum ;

– Le ministre provincial de la Santé du Nord-Kivu, Moïse Kakule Kanyere, a, au nom du gouverneur, souhaité que les réflexions de ces assises se focalisent sur la fin de l’épidémie ;

– « Je voudrais attirer l’attention de tous les intervenants dans la riposte à la MVE sur la nécessité de recadrer les interventions vers le renforcement du système de santé afin de contenir toutes les éventualités pouvant subvenir après cette 10ème épidémie et à continuer à répondre au mieux de notre secteur de santé. Cette réponse vise la relance de notre situation socio-économique à travers des projets de développement dans les trois provinces touchées par la Maladie à virus Ebola », a déclaré le ministre provincial Kanyere ;

– Il sied de rappeler que cet atelier a pour objectif d’évaluer le niveau de la mise en œuvre des interventions planifiées pour le SRP-4 de la dixième épidémie à la MVE.

sakola.info

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *