PUB
PUB

La défense des forêts congolaise par Félix Tshisekedi

Présent au sommet des nations-unies à New-York sur le réchauffement climatique, le président congolais n’est pas allé sur le dos de la cuillère pour exposer les enjeux de la protection des forêts congolaises.

« Mon pays appartient au massif forestier du Bassin du Congo. La forêt de la République Démocratique du Congo s’étend sur une superficie de 154 millions d’hectares, cette étendue de carbone est l’équivalent de 3ans d’émission de combustible fossiles dans le monde. Ce qui fait des tourbières du Congo le complexe des tourbières tropicales le plus étendu de la planète.

Si la forêt de la République Démocratique du Congo partait en fumée, c’est plus de 52% d’eaux douces d’Afrique qui partiraient avec elles. La disparition de cet écosystème provoquerait une grave crise écologique et déstabiliserait la stabilité du climat dans le monde » a-t-Il dit

Cet appel de conscience sur l’importance des forêts congolaise est un signe de la volonté du chef de l’état congolais à faire valoir le rôle de la RDC dans l’équilibre climatique au monde.

sakola.info

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *