PUB
PUB

Sénat : ouverture de la session ordinaire de septembre sous la conduite de Thambwe Mwamba

La première session ordinaire de la chambre haute du parlement s’est ouverte ce lundi 16 septembre sous la présidence de Thambwe Mwamba en présence des sénateurs et plusieurs personnalités notamment la présidente de l’assemblée nationale Jeannine Mabunda, le premier ministre Sylvestre Ilunga ainsi que le directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe.

Dans son discours d’ouverture de la session parlementaire de septembre , le président du sénat a salué le profond sens patriotique et de responsabilité du président de la République Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph kabila à cette mutation historique pour la RDC.

Le président de la chambre haute du parlement a invité l’auguste Assemblée d’observer une minutes de silence suite aux nombreux événements tragiques que connaît actuellement notre pays notamment les naufrages des baleiniers sur le lac Kivu , Mai-ndombe et à Lukeni, les tueries récurrentes dans l’est du pays ainsi que le cas des morts causés par la maladie à virus Ebola dans la partie est du pays.

L’actuel président du sénat a rendu des honneurs à son prédécesseur Léon Kengo wa Ndondo qu’il qualifie d’homme de courage, de conviction et d’honneur suite au cap impulsé, une dynamique à cette institution qui est le sénat au cours de dix dernières années.
En homme genre, le président du sénat se réjouit d’avoir au total 23 sénatrices dans l’hémicycle tout en souhaitant que leur nombre augmente de plus en plus dans l’avenir.

Thambwe mwamba a réitéré sa volonté d’être attaché à un sénat ouvert, respectueux des droits et des libertés de chaque groupe .

En abordant le sujet ayant trait à la session budgétaire de septembre, Thambwe mwamba rassure sur le fait que l’adoption et même l’exécution du budget de l’État ne doivent plus être une simple formalité en rituel annuel dans son contenu et sans conséquences sur la vie des populations mais plutôt une expérience de leurs attentes.

 » nous mettrons toute la rigueur qui sied pour examiner et adopter ce budget en vue de conférer au gouvernement un budget à la hauteur de ses ambitions en tenant compte des possibilités définis dans le plan d’action du gouvernement, budget dont la bonne exécution permettra de satisfaire les fortes attentes exprimées par notre peuple à l’occasion de l’alternance démocratique à la direction du pays » s’est exprimé Thambwe mwamba.

Soulignons que la session budgétaire qui s’est ouverte à la chambre haute du parlement durera trois mois.

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *