PUB
PUB

Rombaut KASONGO : « Quand on est rigoureux, on va loin »

Visage rude, regard perçant, c’est ce qui indique son caractère,
Rombaut Kasongo.  « Je suis le produit de deux disciplines différentes. De
l’armée, héritée de mon père d’heureuse mémoire, qui fut militaire et des
prêtres là où j’ai passé ma vie scolaire. Je ne prends pas au sérieux, celui qui ne se prend pas lui-même au sérieux. Ma rigueur n’est pas pour faire du mal à quelqu’un, mais j’ai compris que dans la vie lorsqu’on est rigoureux on peut aller loin » martèle-t-il.
Dès le début de l’année il s’est fait déjà remarquer aux jeunes étudiants qui proviennent de l’école secondaire tout frais. « On n’a jamais supporté sa présence dans l’auditoire, et surtout lorsque nous n’avons pas suivi l’actualité. Monsieur ! Passez devant, et dis-nous ce que tu as suivi comme information. Si tu n’as pas suivi l’information, racontes-nous en style journalistique comment tu as fait pour venir ici. C’est son exercice de
chaque séance ! » S’exclame un jeune étudiant de la première année
graduat. Parfois on traînait en dehors de l’auditoire jusqu’à l’arrivée du
Professeur pour ne pas être exposé au ridicule conclu-t-il.
Ce natif du Bandundu ville a passé ses études scolaires à l’internat
catholique Saint-Paul, avant de rejoindre l’Institut Facultaire des Sciences
de l’Information et de la Communication alors ISTI à l’époque pour enfin,
concrétiser ses rêves. Amoureux du foot-ball, fan du V.club et du FC. Barcelone dès l’école secondaire il s’amusait déjà à faire des petits commentaires des compétitions sportifs qui se déroulait dans son école. Alors que ses condisciples lui promettait qu’ils allaient le défendre un jour,
lorsqu’ils seront Avocats, lui par contre résumait sa vision : « Vous et vos
familles vous allez me lire un jour dans la presse ».
Après avoir décroché son Diplôme d’Etat en 1887, il fit son voyage à
Kinshasa chez son oncle pour entamer le cursus Universitaires.
« Félicitation très cher neveu, je veux que tu devienne juriste », s’exprima
son oncle à son arrivée. Je ne m’étais pas soumis à sa vision, mon rêve de
devenir journaliste ne pouvait pas être sacrifié au sien. Et le jour où il a su
que j’ai débuté les études académique en journalisme, il m’a chassé de chez
lui explique Rombaut Kasongo.

Journaliste de carrière, Rombaut appelé communément RKM a commencé sa carrière journalistique déjà en Deuxième année de graduat au journal Le Phare, pour ensuite continuer ailleurs au journal Forum des As d’où il a assumé plusieurs fonction jusqu’à devenir Secrétaire de rédaction.

Etre journaliste l’a permis de voyager presque dans toutes les provinces de
la RDC et en dehors du continent. Mais le seul peché qu’il reproche de la
presse congolaise, de ne pas être une presse d’investigation.
Marié et père de deux enfants, Rombaut KASONGO est né le 26 juin.
Il tire son inspiration dans la lecture et l’écoute des médias. Il garde
toujours dans sa tête le mauvais souvenir de la mort de son père, qui
d’après lui, il aurait fallu qu’il soit là pour contempler les produits de ses
investissements.

MAZAKALA MPANZU DON

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *