PUB
PUB

EBOLA: Le ministre Ilunga à Mabalako pour sensibiliser

Le Ministre de la Santé a effectué une mission de deux jours à Goma, Beni et Aloya (Mabalako). Mabalako, qui était l’épicentre de l’épidémie en août 2018, fait face à une nouvelle flambée épidémique concentrée dans l’aire de santé d’Aloya. Près d’un tiers des nouveaux cas confirmés enregistrés ces 21 derniers jours proviennent de cette zone, faisant de Mabalako le premier point chaud de l’épidémie suivi de Butembo et Katwa.

Lors du passage du Ministre de la Santé à Aloya, une assemblée populaire s’est tenue en plein centre-ville avec une délégation de chefs coutumiers. La population s’est montrée très réceptive aux messages de sensibilisation et s’est engagée à mettre fin à Ebola chez eux le plus rapidement possible.

Situation de la vaccination
• 215 personnes ont été vaccinées le 4 juin 2019.

• Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 130.254 personnes ont été vaccinées, dont 33.443 à Katwa, 25.719 à Beni, 17.536 à Butembo, 11.179 à Mabalako, 6.310 à Mandima, 4.573 à Kalunguta, 3.239 à Goma, 3.048 à Komanda, 2.654 à Musienene, 2.569 à Oicha, 2.251 à Masereka, 2.045 à Vuhovi, 1.986 à Lubero, 1.980 à Kayna, 1.846 à Kyondo, 1.487 à Bunia, 1.040 à Biena, 1.012 à Mutwanga, 690 à Rutshuru, 557 à Rwampara (Ituri), 527 à Nyankunde, 496 à Mangurujipa, 494 à Alimbongo, 420 à Mambasa, 355 à Tchomia, 342 à Kirotshe, 333 à Lolwa, 250 à Mweso, 245 à Kibirizi, 161 à Nyiragongo, 97 à Watsa (Haut-Uélé) et 13 à Kisangani.

• Parmi les personnes vaccinées, 35.952 sont des contacts à haut risque (CHR), 64.286 sont des contacts de contacts (CC), et 30.016 sont des prestataires de première ligne (PPL).

sakola.info

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *