Ifasic : Pourquoi les médias ne prennent plus les étudiants?

La coordination estudiantine de l’Institut Facultaire de Sciences de l’information et de la Communication ( IFASIC) en sigle en collaboration avec avec l’administration en place ont organisée une conférence, dans l’espace professeur Malembe, portant sur le critérium de recrutement des nouveaux lauréats en six et le journalisme, un métier qui nourrit de non, avec deux grands géants de la presse congolaise


Jean-Marie Kassamba et Bruno Mbolison.
J.M Kassamba a conseillé les étudiants de l’Ifasic que » En terme des recrutement des journalistes ou stagiaires, il faut reposer l’espoir pas par de recommandation faite par quelqu’un où par l’Ifasic, mais par ce que vous représentez à titre personnel. »

« l’Ifasic n’est pas un passeport d’emploi automatique, l’étudiants doivent savoir que nous sommes dans un monde de compétition en même temps nous devons être aussi compétitives. Il faut éviter le mimétisme et il a résumé ces propos en disant qu’il faut beaucoup travailler » ajouté par J.M Kassamba

« Il faut faire le métier dans toute responsabilité, car le journalisme son rôle primordial ce de collecter, traiter, et diffuser l’information dans toute liberté. Et ne jamais oublier qui nous avons choisi une vocation noble, car il s’agit de former, informer et de faire former. » interpellé par Bruno Mbolison

 » Pour être recruté comme journaliste faut-il avoir un subassement de connaissance des assise en matière du journal, être très fort en culture générale aussi, parce que la politique de recrutement n’est pas forcément à ceux que l’on connait mais aussi la présentation. » expliqué par un étudiant. participant

Malheur aux étudiants qui ne prennent pas part à des telles activités, car ils sont les premiers à se plaindre qu’au Congo il n’y a pas de Jobs.

Divin KISUNGU

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *