Journée internationale de l’enseignant: Itole Angelani Noëla nous parle de son expérience

Madame Itole Angelani est dans l’enseignement depuis 1986. Radiologue de formation, elle a été séduite par l’enseignement et fut tour à tour éducatrice de maternelle, enseignante à l’école primaire depuis 2008. Elle est détentrice d’un diplôme de directeur d’école. Itole Angelai est parmi l’une des personnes qui se battent pour l’instauration effective d’une école démocratique en république du Congo. Et ce, par l’utilisation des méthodes actives pour la réussite de l’enseignement à l’école primaire.

 

Sakola.info: Madame Itole parlez-nous brièvement de votre personne.

 

Il n’est pas aisé de parler de soi, c’est vrai mais voila , je suis madame Itole angelani Noela, j’ai obtenu mon diplôme d’État en 1986 au lycée motema mpiko dont les activités marquant les 50 ans d’existence ont été lancées le samedi 30 septembre,d’ailleurs je profite pour félicité madame Silvie elenge nyembo qui est enseignante à l’ifasic et tout le comité d’organisation. Après mes études en radiologie j’ai presté juste une année avant de me découvrir une autre passion, l’enseignement des tous petits.

 

Sakola.info: Quelle lecture faîte-vous de la situation de l’enseignant en république démocratique du Congo.

Je n’exagerai pas en affirmant que l’avenir de toute une nation repose entre les mains de l’enseignant. Aujourd’hui, le système éducatif est en lambeau ,complètement délabré. La qualité de l’enseignement laisse à désirer et les répercutions sont palpable dans tous les secteurs de la vie nationale Helas! L’enseignant principal acteur du développement d’un pays , nage à contre courant des objectifs du développement durable qui preconisent entre autre une éducation de qualité à l’horizon 2030, hier notre beau métier. Aujourd’hui l’enseignement est un métier qui rebute et l’enseignant.

 

Sakola. Info: Madame Itole Noela quels sont vos projets d’avenir ?

 

Nous appuyons localement les écoles primaires pour l’instauration effective d’une école démocratique à travers d’utilisation de la méthode active et participative comme style didactique . Le projet est la remise à niveau permanente des enseignants pour le redressement de notre système éducatif et ce pour un proche avenir.

Aloterembi Daniel

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *