Ceni: l’OIF fait rapport

L’Organisation Internationale de la Francophonie, OIF a rendu public le rapport de sa mission d’évaluation et d’assistance à l’organisation des élections. 

Corneille Nangaa, président de la CENI, rassure les différents partenaires de la transparence sur la gestion de ce processus électoral déjà engagé par la révision du fichier électorale et les autres étapes qui suivront.

Ceni-oif

Le Chef de mission de l’OIF, Georges Nakseu Nguefang a souligné que cette mission n’est pas un audit seulement une mission d’évaluation de tout les impératifs à la réussite des élections crédibles.

Le général Siaka Sangaré, Chef de mission adjoint a quant à lui, lu et donné quelques explications au public les différents points du rapport de la mission. Le rapport de la mission de l’OIF exhorte au gouvernement et à la Ceni de prendre des dispositions pour l’identification et l’enrôlement des congolais qui vivent à l’étranger.
Ceni-OIF-03

Aussi, que la Ceni communique sur tous les  changements que peut connaître ce processus électorales en République Démocratique du Congo. Un fort taux de croissance des personnes qui manquaient de carte d’identité. La mission félicite la Ceni sur la sécurisation des données par le cryptage des machines. Ce qui empêche d’avoir des doublons de données. Des défis et contraintes d’ordre sécuritaire, judiciaire, technique, opérationnel et logistique.

CENI-OIF-01

Les conflits dans les provinces du Kasaï, Kasaï central et Lomami demeurent un gros défi pour la participation de toute la population de la RDC. Ces conflits empêchent l’enrôlement et l’identification des électeurs. Le défi majeur de l’organisation des élections reste et demeure l’incertitude budgétaire. La Ceni rencontre des fortes difficultés dans le financement de ce processus électoral. Des recommandations formulées.

L’adaptation de la loi électorale sur des points de la répartition des sièges, équilibre du genre… adoption de la loi organique du CNSA

sakola.info

About The Author

Related posts