Bientôt des investisseurs égyptiens au Congo

Le ministre de l’Environnement Athys Kabongo, a annoncé des investissements égyptiens dans le domaine de l’environnement à la suite de la mission de travail effectuée la semaine dernière au Caire par le Président de la République Joseph Kabila Kabange sur invitation de son homologue égyptien.

Les Présidents congolais Joseph Kabila et égyptien Abdel Fatah Al-Sissi  le 22 avril 2017 au Caire en Egypte. ©Présidence de la République.
Les Présidents congolais Joseph Kabila et égyptien Abdel Fatah Al-Sissi le 22 avril 2017 au Caire en Égypte. ©Présidence de la République.

Le ministre Kabongo a fait cette annonce à son retour dans la capitale mardi à l’aéroport international de N’djili en compagnie du vice-ministre de l’Intérieur Basile Olongo. M. Kabongo a dit avoir eu des échanges fructueux avec  son collègue égyptien sur des questions liées à la gestion des eaux et des irrigations ainsi que sur l’application des protocoles d’accord existants.

Les discussions, selon lui, ont porté également sur le transfert de la technologie par l’implantation d’un centre des prévisions des temps. Sur ce volet, l’Égypte a disposé des équipements et la RDC le site, a indiqué le ministre,  rappelant également les échanges ayant porté sur l’implantation d’une ferme agricole et la construction d’une centrale hydroélectrique par l’Égypte sur la rivière Similiki en RDC.

Le projet GIRE (Gestion intégrée des ressources en eau) par l’installation d’une technologie de détection de pollution des eaux  des usines et des rivières sera redynamisé dans le cadre de cette rencontre, a dit le ministre, rassurant que le peuple congolais va constater dans les jours à venir l’accélération de ces projets.

 

Signature d’un protocole d’accord entre Kinshasa et Le
Caire dans le domaine de la sécurité

De son côté, le vice-ministre de l’Intérieur Basile Olongo, a fait état d’un accent particulier mis sur la sécurité en RDC au cours de la rencontre entre les deux Chefs d’État. Il a rappelé la rencontre qu’il a eue avec le ministre égyptien de l’Intérieur sur la possibilité de la signature d’un protocole d’accord dans ce domaine.Olongo a précisé qu’une entente a été également dégagée entre les deux parties concernant la formation de la police dont 463 cadres officiers congolais ont déjà été formés en Égypte qui attend avec empressement un autre groupe, selon le vice-ministre.

Ce dernier a rappelé aussi l’engagement de l’Égypte qui tient à la stabilité de la RDC, s’inscrivant contre une ingérence extérieure contre la RDC, de former les policiers congolais dans la lutte contre le terrorisme d’abord au Caire puis à Kinshasa.

Basile Olongo a promis de rentrer dans les tout prochains jours en Égypte pour la finalisation de ces projets. Le Président de la République Joseph Kabila Kabange a regagné Kinshasa dimanche dernier après une mission de travail de deux jours au Caire sur l’invitation du Président égyptien dans le cadre de renforcement de la coopération entre les deux pays. C’est pour la 3ème fois que le Chef de l’État congolais est reçu par son homologue égyptien, a rappelé le vice-ministre Olongo.

sakola.info/acp

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *