Vente d’eau en sachet : « chassez le naturel, il revient au galop »

Une décision du gouvernement provincial de Kinshasa avait été prise il y a quelques années pour interdire la vente et la production d’eau en sachet, eau pure ne se fait plus appliqué depuis un bon moment.

Vendeurs d'eau à Kinshasa- ph.forum des as
Vendeurs d’eau à Kinshasa- ph.forum des as

Cette activité a repris son cours normal sous la barbe des autorités de la ville et on peut voir des jeunes gens les vendre sur les grandes artères de Kinshasa, les arrêts de bus, les marchés et autres places publiques.

L’eau pure, on peut la voir partout, à Tshangu, Lukunga, Funa ou Mont-Amba, cette eau en sachet gagne du terrain aux côtés de son complice en bouteille plastique.

Certains vendeurs que nous avons interrogés disent que la cause est le chômage. L’état ne donne pas des opportunités de travail suffisantes. Nous ne savons pas répondre à nos besoins primaires.

En revanche, d’autres personnes condamnent cette activité qui ne répond pas aux normes d’hygiène. Des eaux d’origines douteuses, les vendeurs ne sont pas très propres et le sachet pollue l’environnement de Kinshasa.

Cynthia Dianzo/Stagiaire IFASIC

About The Author

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *